Cameroun: des soldats franchissent la frontière nigériane

By on February 1, 2018
Cameroun. Les soldats au front

Selon plusieurs sources concordantes, des escadrons de la gendarmerie camerounaise auraient
mené lundi une opération au sein des communautés camerounaises anglophones réfugiées au Nigeria.
“Des forces de sécurité sont venues des communautés du pays voisins au niveau du district de Boki” à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun, a confié John Inaku, directeur général de l’Agence locale de gestion des urgences (Sema) pour l’Etat de Cross River.

Selon des sources anonymes citées par The Punch, “les gendarmes sont venus combattre les militants (camerounais anglophones) qui se sont réfugiés dans la communauté”.
Outre des peuples partageant la même histoire, le Cameroun et le Nigeria ont désormais aussi en commun des réfugiés de part et d’autre de leurs frontières. Plusieurs milliers de nigerians fuyant la folie meurtrière de Boko Haram ont trouvé refuge au Cameroun… et depuis peu 30000 réfugiés camerounais ayant fui les combats entre l’armée et des individus non identifiés considérés comme “séparatistes” par Yaoundé, pour se retrouver au Nigeria.

Le Nigeria, lui même confronté à un mouvement indépendantiste dans la partie sud-est, s’est rangé du côté du gouvernement camerounais.

Le gouvernement nigérian a extradé le président du mouvement séparatiste anglophone, Sisiku Ayuk Tabe et 46 de ses compagnons détenus à Abuja depuis le 5 janvier dernier.

Selon la voix de son Porte-parole, le ministre de la communication, le Cameroun s’est félicité lundi “du caractère excellent de la coopération multiforme qu’entretiennent le Nigeria et le Cameroun, notamment au plan sécuritaire”.

About Armand Djoualeu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *