Nigeria: le leader séparatiste camerounais arrêté?

By on January 8, 2018
Les autorités camerounaises ont interdit tout regroupement public ainsi que la circulation entre les villes anglophones

Ayuk Tabe, leader autoproclamé des sécessionnistes camerounais d’expression anglaise aurait été arrêté avec 9 autres
de ses compagnons dans un hotel d’ Abuja, la capitale du Nigéria.

Ils tenaient la première reunion de l’année de leur mouvement lorsqu’ils ont été arrêtés par des soldats fortement armés.
Depuis septembre dernier, Ayuk Tabe et 15 de ses collaborateurs étaient dans le collimateur des autorités camerounaises qui avait émis un mandat d’arrêt international.

Cependant le Nigeria a rapidement démenti l’information de l’arrestation de ces derniers. Yaoundé tient le même discours. “Je ne fais pas de commentaire sur les déclarations des sécessionnistes, encore moins sur ce qui se dit sur les réseaux sociaux. Je n’ai aucune réponse à vous donner”, a dit le ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakary.

Les sécessionnistes camerounais ont mis en place un “Council Government” présenté comme l’organe exécutif de ce qu’ils appellent “l’Etat d’Ambazonie”, dont Ayuk Tambe est le chef autoproclamé.

Le nommé Ayuk Tabe et son mouvement sécessioniste – qui dit lutter contre ce qu’ils appellent “la marginalisation” des camerounais d’expression anglaise, responsable de la vaque de violences dans les régions du nord – ouest et du sud-ouest . Des violences qui ont culminé avec la mort d’une dizaine de soldats, l’explosion des bombes artisanales, les incendies des écoles et collèges et la récente pendaison d’un chef traditionnel accusé “ d’intelligence avec les autorités”.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *