Zimbabwe: Afreximbank accorde un crédit de 600 millions de Dollars

By on September 26, 2017
Robert Mugabe

Le Zimbabwe vient de décrocher une ligne de crédit de 600 millions de dollars, suite à un mémorandum d’entente signé avec l’Afreximbank.

Harare vient tout juste de se déclarer en situation de cessation de paiement par la voix de son ministre des Finances, Patrick Chinamasa. Il avait déclaré le 21 septembre dernier, l’incapacité de son pays à honorer le paiement d’arriérés de dettes d’un montant de 1,8 milliard de dollars contractées auprès de la Banque mondiale et de la BAD.

Conclue le 23 septembre dernier, en marge d’une réunion du conseil d’administration de l’Afreximbank qui s’est tenu à Harare, cette ligne de crédit devrait « épauler le Zimbabwe pendant la sécheresse de changes prévue d’octobre à février 2018 », selon le ministère des Finances zimbabwéen.

Cette enveloppe devrait être soutenue en termes de financement par les produits d’exportations zimbabwéens, notamment l’or, les diamants et d’autres minerais.

La situation économique du pays est réellement préoccupante. En janvier, le gouvernement a dû vendre 35 éléphants à la Chine pour renflouer son budget, entre autres tentatives de repêchage.

Et pourtant, il y a encore quelques jours, un rapport accablant de l’Ong Global Witness publié le 11 septembre dernier mettait à nu des opérations de détournement des revenus du secteur minier zimbabwéen par l’élite militaire et politique du pays pour financer les opérations répressives du régime du président Mugabe.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *