Togo: les leaders africains signent la Charte sur la sécurité maritime

By on October 16, 2016
togo-sommet-sur-la-securite-maritime

Le sommet sur la sécurité maritime, la sûreté et le développement en Afrique a pris fin samedi 15 octobre 2016 àLomé avec l’adoption d’une charte appelée «la charte de Lomé».

Plus d’une quarantaine de pays africains étaient réunis en sommet samedi à Lomé à la demande de l’Union Africaine (UA). Et ce samedi au soir, 30 Etats ont signé une charte contraignante sur la sûreté et la sécurité maritime.
Le président congolais Denis Sassou Nguesso s’est félicité “de l’adoption et de la signature de la charte sur la sécurité et la sûreté maritime et le développement en Afrique.” Son homologue kenyan, le président Uhuru Kenyatta s’est également réjoui de cette promesse de coordonner les actions entre les pays du continent pour lutter contre la piraterie et les trafics de drogue, d’armes et d’êtres humains sur les côtes africaines.

Les pays de l’UA s’engagent à échanger leurs informations, leurs expériences et à lutter ensemble contre la piraterie, les trafics ou encore la pêche illicite. Ils promettent également de délimiter leurs frontières maritimes.
L’UA décide également la création d’un fonds de sûreté et de sécurité maritime.

Les États décident également d’améliorer leur capacité d’intervention en mer et d’investir dans la marine. Chacun chez soi.

Toutefois, tous les pays participants n’ont pas signé le document. C’est le cas par exemple du Cameroun, qui avait pourtant accueilli un grand sommet sur la piraterie il y a trois ans.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *