Togo: un code pénal plus sévère

By on November 4, 2015
Madagascar. Presse

La presse togolaise est inquiète car lundi 2 novembre, le Parlement togolais vient d’adopter un nouveau code pénal qui prévoit des peines de prison en cas de délits de presse.

Cette disposition met ainsi fin à dix ans de dépénalisation criminelle.

Ce mardi matin, toutes les parutions dans les kiosques évoquaient l’inquiétude des journalistes.

Selon l’article 497 de ce code, la publication, la diffusion ou la reproduction de nouvelles fausses est punie d’une peine d’emprisonnement de 6 mois à 2 ans.

Huit organisations de journalistes ont déjà dénoncé ce nouveau code.

Selon un ambassadeur accrédité à Lomé, cet article, ne correspond pas aux engagements internationaux du Togo.

About AfricaTimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *